Service à toute heure

November 8, 2011  by Chrystian Guy  •  Chrystian Guy

La modernité est souvent synonyme de quête de vitesse qui participe à la réduction du temps et des distances (V=d/T). Nous sommes désormais habitués à pouvoir transiger à toute heure du jour. Nos propres notions de temps et de distance s’estompent. La relation humaine en souffre en conséquence.

Ne pas connaître son interlocuteur est une nouveauté dans la communication humaine, mais ceci n’est pas l’apanage des services numériques. La multitude des idiomes en témoigne: la parole s’est d’abord échangée entre gens de mêmes clans. Paradoxalement, avec la montée des grandes agglomérations, la taille du clan a diminué. Comme si le trop grand nombre rendait les échanges difficiles. La théorie des réseaux nous enseigne d’ailleurs que le nombre d’or en ce qui a trait à la taille d’un groupe fonctionnel est de 150 individus; au-delà, le groupe se fragmente naturellement en plus petits.

En voulant aller plus vite, nous oublions notre nature. L’Homme est un animal grégaire.

 

Leave a comment