Structure et beauté

November 14, 2011  by Chrystian Guy  •  Chrystian Guy

Structure métallique des gradins sur l'Île Notre-Dame, Montréal.

À mon premier jour à l’Université en Littérature française, notre professeur titulaire nous a parlé de Roland Barthes et de son essai Écrivains et écrivants. Cet essai oppose celui qui écrit pour son art à celui qui écrit par activité.

Ai-je déjà aspiré à être écrivain? Je crois avoir tutoyé l’idée quelques fois. Écrivant? Certes. Malgré que je sois devenu un homme d’affaires, mon outil de travail demeure le langage. L’écrit comme outil de communication; la parole comme outil de gestion.

Pour le dilettante que je suis, la structure inhérente au langage aura toujours été un point d’attache sûr; une façon de re-construire la réalité qui m’entoure. Et parce que j’aime le langage et que j’apprécie surtout les choses bien faites, je m’efforce d’écrire le plus justement possible dans un amalgame de technique et d’art.

D’aucuns diront que je donne parfois dans l’écrit-vain ou l’écrit-vent. Certaines oeuvres d’arts sont toujours restées vaines pour le commun des mortels et le vent emporte bien des choses… Mon plaisir, quoiqu’un peu narcissique, est d’abord fondé sur une quête de la beauté structurelle que seules quelques juxtapositions lexicales heureuses peuvent assouvir.

Je crois qu’il est plus facile de comprendre une chose quand on en connait la structure.

Leave a comment